Vous êtes ici : Accueil / Définitions / Monstres

Monstres

Universalis en ligne:

Le monstre, dans l'art, peut être défini comme la création, par l' imagination humaine, d'un « être matériel » que son créateur n'a pas pu rencontrer. Peu importe que ce créateur ait cru ou non à son existence dans une contrée lointaine ou mythique, qu'il ait eu ou non, au moment de la création, l'intention consciente d'instaurer ainsi un écart par rapport à la nature. Le monstre se définit donc comme différence par rapport à la perception que l'on a généralement du monde naturel. Comme l'a écrit Benvenuto Cellini : « Les grotesques ont été ainsi nommés par les Modernes parce que ce sont dans des caves de Rome (cavernes qui étaient autrefois des chambres, des étuves, des salles...) que des savants curieux les ont redécouverts [...]. D'où le nom de grotesques donné à ces décorations. Mais ce n'est pas leur nom. Les Anciens, en effet, aimaient à composer des animaux fantastiques tenant de la chèvre, de la vache et de la cavale, et, de même, ils formaient avec les rinceaux de feuillage des espèces de monstres. Et c'est ce terme de monstres, non celui de grotesques, qu'il faut appliquer à ces compositions. »

Gilbert LASCAULT

Wikipedia (version italienne):

Un monstre, au sens large, est un être vivant avec des caractéristiques extraordinaires qui le différencient d'autres êtres vivants considérés normaux, "ordinaires".
Le mot (du latin "monstrum", de "monere") signifie "miracle", "prodige" et peut avoir des nuances ambivalentes.
Pris au sens positif, ou, au moins, ambiguë, le monstre peut être approché des "mirabilia", des "freak", des "phénomènes de foire"; pris au sens négatif, le mot se charge, selon le contexte, d'une valence physique ou morale. Est un "monstre" celui qui présente des difformités anatomiques comme celui qui se comporte de façon inhumaine; ces deux caractéristiques peuvent être présentes en même temps. D'où la signification du mot "monstre" dans les faits divers: un criminel, dont les délits, souvent à connotation sexuelle, sont particulièrement cruels (le "Monstre de Florence", le "Monstre de Rostov", le "Monstre de Milwaukee", le "Monstre de Marcinelle").
Une signification particulière du mot est celle de "prodige", "personne particulièrement douée".
Voir aussi l'expression "monstre sacré", qui indique une personne, un animal ou un objet, tenus en une telle estime qu'on ne peut les critiquer, ils sont presque tabou.

Source: http://it.wikipedia.org/wiki/Mostro (traduction-adaptation maison)